Pierre-Olivier Bannwarth

LES CONTES DE LA RUCHE – Secrets d’abeilles – PIERRE-OLIVIER BANNWARTH

VENDREDI 20 OCTOBRE 2023
20h30
durée 1h15
à partir de 8 ans
gratuit
réservation conseillée
 office de tourisme entre Beauce et Perche
02 37 24 24 00
officetourisme@entrebeauceetperche.fr

 

BAILLEAU-LE-PIN
Salle des Fêtes
 Rue de l’Église

Pierre-Olivier Bannwarth
conte
Et en présence d’un apiculteur de Bailleau-le-Pin pour un temps d’échange et de dégustation
organisé par la communauté de communes Entre Beauce et Perche

Les contes de la rucheSecrets d’abeilles
Ce nectar de contes recueillis par le conteur dans le monde entier, au cœur des traditions les plus anciennes, montre combien l’abeille et le miel ont abreuvé l’imaginaire : messagère des dieux, guide des prophètes, alliée des rêves, garante des équilibres de la nature… Fascinants et magiques, ses récits nous relient à la nature et aux songes, c’est-à-dire au monde des esprits. En ces temps où ces dernières sont menacées d’extinction, ces histoires nous interpellent : l’humanité a toujours su leur importance… qui s’étend bien au-delà de la pollinisation.

> Retrouvez Pierre-Olivier Bannwarth aux Rencontres du Légendaire les 18 et 19/11. 

Pierre-Olivier Bannwarth
Auteur, comédien, conteur… Pierre-Olivier Bannwarth s’est longtemps définit comme un artisan-voyageur, un nomade. Issu du Cours Florent en 2002, il participe à la création d’événements culturels en Afrique de l’Ouest. Il rencontre de grandes personnalités du théâtre, du conte ou du chant traditionnel (Yoshi Oïda, Henri Gougaud) auprès desquelles il se forme. Des influences qu’il revendique : « Certains sont faits pour inventer, innover… Je suis né pour transmettre. » Pierre-Olivier est l’auteur de “La Confrérie des abeilles” et “Secrets d’abeilles” publiés aux éditions Albin Michel.

“Mon métier est de raconter des histoires. Si je vous parle du noyau des cellules ou de la formation des étoiles, c’est toujours une histoire qui se raconte. L’univers, pour un conteur, est composé d’histoires, pas de gènes ni d’atomes. C’est une soif de sens comme d’autres ont besoin d’eau qui, depuis toujours, me pousse à voyager, à développer des projets de spectacle vivant : toujours, je suis allé où la soif de sens, des sens, me menait. Et c’est dans l’oralité du théâtre, du conte et du chant traditionnel que j’ai finalement appris à puiser force et beauté, faisant source de belles paroles, belles musiques.”

Pierre-Olivier est conteur. Il est de ceux qui pressentent que nos rêves sont des réalités endormies qui attendent d’être réveillées. Il est de ceux qui entretiennent le feu doux de l’espérance. Il est de ces jardiniers qui aident la vie à éclore. Il accomplit sans bruit un travail humble et plus que précieux : nécessaire.”
Henri Gougaud
(2018, préface de “La Confrérie des abeilles”)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *