ATOMIC BYLINY – épopée musicale slave et images animées – JULIEN LABOUCHE • CHRISTIAN FROMENTIN • CAMI DI FRANCESCO

JEUDI 03 NOVEMBRE 2022
14h30
à partir de 7 ans
durée 1h05
gratuit
réservations
02 36 69 03 85

Julien Labouche
conte
chant

Christian Fromentin
violons orientaux

d’après les images animées de
Cami Di Francesco

Atomic Byliny – épopée musicale slave et images animées
Les « bylines » sont les récits épiques de la tradition orale slave. Le cycle le plus important vient de la Principauté de Kiev. Empreints de poésie, ils racontent les exploits de Bogatyrs, de héros hors du commun qui se dressent contre les tyrans et les monstres, surmontent les épreuves dans des combats homériques, vivent des aventures où se mêlent amour, chamanisme, envoûtement, êtres fantastiques…
Ces histoires nous parlent plus que jamais aujourd’hui avec leurs héros face à l’adversité et avec la guerre qui gronde dans ces steppes d’Ukraine où elles se déroulent principalement. Le conteur revisite ces bylines dans l’esprit des versions françaises d’Elli Kronauer, alias Antoine Volodine, où les héros évoluent dans des paysages dévastés de l’après Tchernobyl, des forêts obscures et des plaines interminables, dans un monde étrange, apocalyptique, un monde qui se réinvente, se transforme, mais ne meurt pas. Dans ce spectacle, la parole et la gestuelle du conteur sont amplifiées par la polyphonie des illustrations animées, le chant et la musique live d’inspiration slave.

crédit image : Cami Di Francesco

« Atomic Byliny est un drôle d’objet scénique. Une épopée musicale qui démarre comme un conte à l’ancienne puis qui s’offre, au détour d’une action, un virage dans la science-fiction irradiée. Accompagné par Christian Fromentin, qui passe du violon au kamantcheh persan, le conteur-chanteur Julien Labouche incarne avec brio tous les personnages de cette légende ukrainienne dopée à l’aventure. Le duo évolue sur un fond d’images animées superbes signées Cami Di Francesco, galope de concert, combat des démons, séduit les filles et finit par arriver à la cour d’un roi. Où tout bascule. S’invite alors l’Ukraine de l’après-Tchernobyl, que l’on ne pensait pas croiser par ici…” Gilles Rof / Télérama

Atomic Byliny

Julien Labouche
Conteur et musicien, il est passionné par les traditions orales. Chacune de ses créations est l’occasion d’une immersion dans la tradition musicale et littéraire de culture proche ou lointaine. Depuis plusieurs années, il collabore avec des musiciens, plasticiens et photographes.
En 2010, Il fonde la Compagnie de L’œil Magique avec Cami Di Francesco afin de promouvoir et d’articuler le conte et les arts visuels, la compagnie propose plusieurs spectacles (Atomic Byliny, Corbeau l’indien, Conte concert de dessins).

Cami di Francesco
Il débute par l’art plastique (nombreuses expos), puis s’ouvre aux arts appliqués et à l’écriture. Il travaille pour le théâtre franco-belge : le groupe « O » pendant plusieurs années, puis le cinéma d’animation (scénario & dialogues, création de person- nages, Folimage, Ellypse, Dargaud & Marina…), puis le documentaire animalier, théâtre, (scénario & dialogues, storyboard, script doctor) …). Il réalise des marionnettes et des décors avec diverses techniques et participe au travail d’autres compagnies (Panem & Circences, Ici Même)… Il travaille actuellement à l’écriture d’un court métrage d’animation de 26 minutes (folimage & armateur) et de planches de BD (ED Hachette)…

Christian Fromentin
Commençant très tôt la musique, mes premières scènes rémunérées remontent à mes 17 ans. J’ai ensuite obtenu un master de musicologie à l’Université de Poitiers et enseigné le violon traditionnel de 1999 à 2007 dans l’Ouest de la France (de Châteauroux à la côté vendéenne), puis à Marseille de 2010 à 2016. Mon parcours s’articule autour de plusieurs musiques traditionnelles d’Europe (France, Irlande, Scandinavie, Balkans) et d’Amérique du Nord (Canada, Old Time, Bluegrass, Swing), des musiques improvisées (tonales et modales) et des musiques orientales.
Ma maîtrise de musicologie (2005) est une synthèse des sources autour des anciennes traditions poitevines du violon, tradition que je portais activement lorsque je vivais à Poitiers. Mon intérêt pour les musiques turques et arabes est né dans les cités de Poitiers où j’ai grandi et où ces deux communautés sont très présentes. Depuis 2001, je pratique le kamantcheh persan que j’ai notamment étudié à Téhéran auprès de Samer Habibi et pratiqué avec l’ensemble Bigâné dirigé par Shadi Fathi. Après avoir travaillé avec les joueurs de saz Ismail Skhan et Maxoud Grèze, je me suis moi-même mis à la pratique du saz. Après avoir acheté mon premier oud en 1997, suite à un stage de Malouf tunisien, je me suis finalement orienté vers le oud égyptien, sous l’enseignement du virtuose Tarek Abdallah, à Marseille. J’ai eu la chance de travailler avec des artistes d’Inde du Nord qui m’ont ouvert à leur univers artistique et quelques créations indo-françaises s’en sont suivies avec la Cie JHANKAR (Nabankour Bhattarcharya, Maitreyee Mahatma…).
Au-delà des répertoires, la composition et l’improvisation me permettent de me retrouver dans un univers plus personnel ou plus ouvert et d’échanger autrement dans des projets mixtes qu’ils soient musicaux ou pluridisciplinaires. Passionné par l’histoire culturelle, je propose et participe à de nombreux projets thématiques, autour des traditions françaises, irlandaises, danubiennes, turques, cubaines, etc., pouvant proposer conjointement à ces concerts des conférences.
Très présent dans ma famille, le chant a toujours été important dans mon quotidien, sans chercher à en faire métier. Avec les années, cette pratique prend de plus en plus de place dans mes projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *