INVITÉS en DÉDICACE

Leili Anvar, née le  à Téhéran. Maître de conférences en littérature persane, traductrice, écrivaine et comédienne. Elle travaille particulièrement sur la poésie mystique et amoureuse et sur la littérature féminine. Elle a animé sur France Culture l’émission « Les racines du Ciel » et « Les discussions du soir ».  Elle anime depuis 2019 l’émission « Islam » diffusée le dimanche matin sur France 2.

> Site web

crédit photo : Pascale Desrousseaux

Chanteuse, musicienne, plasticienne, compositrice, réalisatrice, Lorenza Garcia est passionnée par la culture des Navajos et partage sa vie entre la France et l’Arizona où se situe en grande partie le Peuple Diné. Elle est correspondante pour la revue Natives.

> Site web

Conteur, il participe à la fondation du mythique CLIO (Centre de littérature Orale) et à ses créations pour le Festival d’Avignon et France Culture. Directeur de la Cie Hamsa et du Légendaire, il est aussi l’un des principaux auteurs de la collection Contes des sages (Seuil).

> Site web

Jean-Jacques Barbette transporté par le rythme rêve il y a 50 ans d’être musicien. Batteur, il découvre et travaille les percussions traditionnelles, tabla, derbouka, balafon mais aussi steel-drum, vibraphone…
Il joue dans différentes formations, rock, jazz, accompagne d’autres artistes chanteurs, des comédiens, mais aussi des conteurs. Il enseigne ces instruments depuis 1983 et, intéressé par la musicothérapie, il anime des ateliers avec des personnes déficientes intellectuelles.
Sensible à la transmission des cultures musicales, il crée son propre univers rythmique, sensoriel, et propose un travail sur les ambiances sonores, métal frappé, frotté, joué à l’archet, bois et tous idiophones…

Née en , est une écrivaine française diplômée de lettres classiques et productrice à France Culture, autrice de plus de 70 ouvrages parus entre 1982 et 2021.
Romancière, essayiste, productrice (France Culture), elle se consacre principalement au féminin sacré dans les mythes et la spiritualité, travaux récompensés par le Prix Alef. Elle a écrit plus de 70 ouvrages, notamment « Marie-Madeleine, un amour infini », « Les Femmes éternelles » et dernièrement « Grandeur de l’attente ».

> site web

Né en 1960, Thierry Berlanda est écrivain et philosophe. Il publie des romans chez plusieurs éditeurs, principalement aux Éditions du Rocher et aux Éditions De Borée, ainsi que des articles de philosophie (conférences en milieu universitaire ou en entreprise, articles dans des revues spécialisées, actes de colloques, blogs philosophiques…).


Actualité
• Parution en mai 2019 de Cerro Rico aux Éditions du Rocher
Bibliographie non exhaustive
• Tempête sur Nogalès, Éditions La Bourdonnaye, 2014
• La Fureur du Prince, Éditions La Bourdonnaye, 2015
• L’Insigne du Boiteux, Éditions La Bourdonnaye, 2016
• L’Orme aux Loups, Éditions de Borée, 2017
• Naija, Éditions du Rocher, 2017
• L’affaire Creutzwald, Éditions de Borée, 2018
• Jurong Island, Éditions du Rocher, 2018
• Cerro Rico, Éditions du Rocher, 2019


Sources
https://criminocorpus.hypotheses.org/93507https://fr.wikipedia.org/wiki/Thierry_Berlanda
https://polars.pourpres.net/personne-3629-bibliographie
https://www.editionsdurocher.fr/auteur/fiche/53407-thierry-berlanda

Elle trouve sa voie de conteuse sur les chemins de son enfance passée d’un continent à un autre. Empreintes de ses voyages, héritage de ses origines, cette ouverture aux cultures du monde s’enrichit d’une sensibilité artistique. Elle étudie la musique, la danse, les arts visuels, et travaille plusieurs années dans les métiers du livre et de l’édition. Son répertoire se tisse de musique, jouant de différents instruments pour envelopper les mots d’émotions vives. Elle colore les images de poésie, imprime le geste dans l’espace en mouvement. Elle nourrit sa langue de mythologie, légendes, fables populaires et dits de sagesse.

> Site web

Les conteurs et conteuses associés à la Cie Hamsa, sous la houlette de Pascal Fauliot, son directeur artistique s’inscrivent dans la recherche interdisciplinaire de la mise en scène du conte et la représentent à leur tour. Julia Alimasi en est le parfait exemple.
Artiste d’origine italienne, elle suit un parcours artistique et de vie où l’interculturel est au cœur de sa recherche. Elle mène des projets artistiques pluridisciplinaires : les contes et le chant polyphonique, le théâtre-danse, les masques et la musique, le théâtre-forum. Elle porte un intérêt aux projets développés en collectif, qui permettent une ouverture aux moyens d’expressions propres à chacun. Le conte en est une porte d’entrée car la parole notamment symbolique, intime, y est partagée en interaction avec le public. Elle étudie la pluralité des personnages dans les multiples versions des contes à travers les époques et les cultures. En parallèle de la scène, elle est engagée dans plusieurs projets pédagogiques et de société autant pour la petite enfance que pour les adultes ou les familles auprès desquels elle encourage l’usage des langues maternelles (projets parents-enfants). La finalité de ses ateliers est de donner à chacun des pistes pour être autonome dans son développement avec la curiosité et la découverte comme moteurs.
Julia Alimasi a une formation artistique très complète avec des artistes de renom : Philippe Caubère pour le théâtre, Hassane Kouyaté pour le conte, Masato Matsuura pour le théâtre dansé-Nô, Yumi Fujitami pour la danse Butô. Elle pratique aussi le chant et le masque chez ARTA. D’origine italienne, elle aime accompagner sa parole d’une gestuelle expressive  et l’enjoliver avec la musicalité de sa langue natale.

> Site web

Écrivain, anthropologue engagé, expert des peuples premiers, notamment au sein du GITPA (Groupe International de Travail sur les Peuples Autochtones), il est maître de conférences et a dirigé un laboratoire de géopolitique. Auteur d’articles et ouvrages sur les Maasaï ainsi que des films documentaires, il obtient le Prix Alef pour « Les neuf leçons du guerrier maasaï ».

> Site web

Journaliste (Kaizen, Natives